Addiction au Nutella : Les ravages d'une drogue dure en vente libre

Isolement social, prise de poids, crises de manque, agressivité : voici quelques-uns des symptômes de l'addiction au Nutella. Une dépendance qui touche près d'un million de français(es) et qui, dans les cas les plus aigus, peut pousser les "accros" jusqu'au délit. Vols en supermarchés, voire braquages de fourgons Ferrero : les "nut junkies", ou "écureuils" comme les appellent les addictologues, ne reculent devant rien pour obtenir leur dose. Rencontre.

Des salles de "shoot"

Didier est auxiliaire de vie scolaire dans un lycée de la banlieue Bordelaise. Depuis six mois, en plus de ses fonctions normales d'assistance et de soutien, il gère la "salle de shoot" du lycée. En toute discrétion il accueille les élèves en manque et leur fournit leur dose de Nutella : "Vous n'imaginez pas dans quel état sont certaines lycéennes quand elles n'ont pas eu leur dose !" s'exclame Didier en préparant une tartine : "Les parents décident d'un coup de ne plus en acheter, sans se rendre compte de la dépendance créée pendant des années, et là, le corps ne suit plus" explique-t-il en surveillant du coin de l’œil une lycéenne blanchâtre.

Un sevrage similaire à l'héroïne

Brigitte Lecordier, addictologue Lyonnaise spécialisée dans l'addiction alimentaire, est devenue experte de la dépendance à la nutéline, le composant psychotrope du Nutella. Selon la spécialiste, la dépendance arrive tardivement mais le sevrage, lui, est très difficile. Il est donc primordial d'agir rapidement, avant que la dépendance ne soit trop avancée : "La question que je pose à mes patients est : à quelle heure prenez-vous votre première dose, et la prenez-vous pure ? Un patient qui consomme le produit coupé, avec un support de type pain ou madeleine à l'heure du goûter peut être sauvé. Celui qui le consomme pur dès le réveil est à déjà à un stade critique... aussi difficile à soigner, d'après mon expérience, que l'addiction à l'héroïne".480px-Nutella-1.jpg

"Je pensais que je pouvais arrêter quand je voulais"

Sandrine n'a rien vu venir. Un jour étudiante épanouie et brillante, promise à un avenir radieux, elle se considère aujourd'hui comme "une pauvre loque sans avenir". Tout commence par la découverte du produit, par hasard, chez une "amie" : "Elle m'a dit Tu devrais essayer, c'est trop bon et comme une conne je me suis laissée tenter" se souvient-elle avec rage - "Au début, j'étais à un pot par semaine, je me sentais bien, je pensais que je pouvais arrêter quand je voulais.. puis ma conso a vite augmenté.. 1 pot.. 2 pots pas jour". Bientôt, Sandrine ne peut plus suivre financièrement. Elle arrête ses études et trouve un "petit boulot" dans la restauration : "Ça payait pas assez, j'ai été obligée d'aller plus loin" avoue-t-elle, en larmes - "En vendant mon corps j'avais de quoi me payer tout ce que je voulais, ça marchait bien, surtout au début avant que je prenne tout ce poids...mais même avec tout cet argent, je pourrai jamais racheter ma dignité".

Des patchs, pour bientôt ?

Du côté des autorités sanitaires, le problème reste largement ignoré. Combien de vies détruites faudra-t-il pour que des mesures soient prises ? Brigitte Lecordier veut garder espoir "Il existe aujourd'hui à l'état expérimental des patchs qui aident au sevrage, ils sont encore chers mais s'ils venaient à être remboursés par la sécurité sociale, je pense qu'on pourrait encore sauver beaucoup de gens".


La rédaction  - Illustration Wikimedia Commons

Publicité

Un commentaire ?

Posté par mag le
La "nutéline" ??? J'ai chercher sur internet et désolé mais SA N'EXISTE PAS alors avant de faire peur a tous le monde avec votre article sa serais pas mal de pas ecrire n'importe quoi. merci.
Posté par blondie le
Cet article est purement fictive.
Posté par blondie le
IMPORTANT :

Le contenu de ce site est inventé à des fins humoristiques. Il se peut qu'un article tombe parfois par hasard sur une vérité : ce serait une coincidence fortuite comme on dit dans les génériques de film.
Posté par Crusoe le
Merci pour ces deux fous-rires d'affilée ! Le premier en lisant l'article, et le deuxième en lisant le commentaire de "Mag"...

Ce qui fait peur, Mag, c'est l'incapacité d'une population dite "de pays développé" à analyser ce qui se trouve sur le net, et à écrire une phrase courte sans faire cinq fautes d'orthographe ! Gravissime... Passée la crise de rire, ça me fiche la chair de poule !

Quant à la nutéline, si si, ça existe bien. La preuve par un scientifique renommé: http://www.lecourrierdesechos.fr/index.php/sante/addiction-au-nutella-les-ravages-dune-drogue-dure-en-vente-libre/#.UfIiGOCIXBO
Posté par SANDRA le
oh la belle grosse connerie!!!! Quelqu'un est payé pour dire ces absurdités???? des salles de shoot nan mais MDR
Posté par Mathou le
Il faut croire que le second degré n'est pas à la portée de tout le monde...
Avant de crier haut et fort au scandale, je pense que c'est bien de se renseigner sur les sites que l'on consulte. Celui-ci est tout à fait humouristique et il faut pas chercher loin pour s'en apercevoir: le sous-titre du site "Publish first. Check later" veut dire "publier d'abord, vérifier après".
Posté par Aurore le
J'ai adoré .... j'aime pas le nutella mais me suis bidonnée de rire en lisant l'article.
Posté par Réponse a mag le
Mag... je crois que ton commentaire est encore plus drôle que l'article :D
Posté par Coralie le
Ils se sont juste trompé... Ils parlent en réalité du NUGTELLA ;)
Et ça c'est pas une blague !
http://www.lefigaro.fr/international/2013/08/20/01003-20130820ARTFIG00411-du-nutella-au-cannabis-en-vente-en-californie.php
Posté par ndedi well le
je revends le produit AU CONSOMATEURS INTERESES.
Posté par Voltaire (anonyme) le
MDR, le Courrier des échos m'a tuer ! Et dire qu'il m'avait été conseillé par le cousin du frère de la bécane à Jules, tu sais, le même qui a vu l'homme qui a vu l'homme qui a vu l'ours et qu'il était caché dans la pendule et qu'il a pas eu peur !
Posté par Voltaire (anonyme) le
Mag m'a tuer, aussi, ça fait 2 fois le même jour, si je m'en remets, appelez moi le zobi revenu d'entre les zombies !
Posté par Cameur le
Revente de tout type de doses, Nutella, Oreos, Ferrero Rocher...
Toutes les doses, buvards de nuteline pure @ 300 µg, cachet d'extanuteline
Envoi sous pli discret, paiement liquide uniquement

email nutelladict7847@gmail.com
Posté par AliceOsso le
Cet article n'est pas si loin de la vérité. Car en fait la vérité est bien pire, si l'on prend en compte les dégâts environnement cause de l'utilisation massive de l'huile palme (graisse de palme, huile végétale...) utilisée à tout va dans ce genre d'immondes produits issus du marketing pour engraisser (en fric) des milliardaires de l'industrie agro-alimentaire et engraisser (par du gras) un tas de futurs enfants obèses.

http://vivresanshuiledepalme.blogspot.fr/2012/11/ferero-ma-tuer.html
Poster une réponse



(Votre email ne sera pas affiché publiquement.)


Captcha Code

Click the image to see another captcha.


Derniers articles
24/07
MONTPELLIER – Un homme de 46 ans, passablement ivre, a fait irruption mercredi soir aux alentours de 2 heures du matin dans le hall d’accueil de l’hôtel de police de Montpellier, tirant par le bras une jeune femme d’origine l…
23/07
Vous en connaissez forcément dans votre entourage : Ils parlent beaucoup, embellissent la réalité ou inventent carrément des histoires qui n’ont jamais eu lieu ! Ce sont les mythomanes (le mot est mixte, il n’y…
22/07
Vous faites un 95D ou plus ? Désolé, la compagnie aérienne américaine ne vous accueillera plus à son bord, à moins que le vol soit interne aux Etats-Unis ou que vous soyez en mesure de fournir un &l…
21/07
Que pensent les palestiniens de ceux qui les soutiennent en France ? Voici un florilège de commentaires recueillis par notre correspondante en Palestine auprès de la population locale, après leur avoir montré et détaill&…
18/07
Jeudi soir au Havre a éclaté une bagarre entre deux groupes d’individus, les uns roux, les autres également mais s’auto-proclamant « blonds vénitiens ». La tension entre les deux groupes s…
17/07
Nantes – Catherine Buisson, une mère de 3 enfants a été lourdement condamnée par le  tribunal de Nantes à une peine de 12 ans d’emprisonnement. La commerçante de 43 ans avait comparé s…
16/07
Situé sur l’autoroute A104,  à 14km de la sortie de Villeparisis (Ile-de-France), un généreux radar distribuait points et argent à foison aux contrevenants en excès de vitesse. Orienté du&nb…
15/07
Faisant mentir une fois de plus les écologistes paranoïaques et autres ennemis butés du progrès, l’agriculture de Fukushima affiche une santé insolente pour la seconde année consécutive. …
09/07
Paris – Le mode opératoire était bien rodé. Michel Prigent, psychanalyste de 55 ans à la voix abîmée par le tabac, démarrait ses séances de thérapie avec son patient, s’&e…
07/07
Se rapprochant des plages françaises à 70km/h de moyenne, dans la Citroën Picasso de ses parents, « l’ouragan » Sarah devrait frapper la côte  Atlantique française d’ici quelques heure…