Comment isoler thermiquement ses tuyaux d’eau chaude ?

Le calorifugeage – ou l’isolation des tuyaux d’eau chaude – est une technique d’isolation thermique idéale et pourtant souvent négligée. Isoler sa tuyauterie peut se faire assez rapidement et permet de réaliser de significatives économies d’énergie.

L’intérêt du calorifugeage

Calorifuger sa tuyauterie peut être très utile si vous vivez dans un immeuble ou une maison spacieuse. En effet, dans de tels logements, l’eau doit parfois parcourir de longues distances entre la chaudière et son robinet de sortie. Au cours de ce trajet long de plusieurs dizaines de mètres, elle est susceptible de perdre beaucoup de sa chaleur si les tuyaux sont mal isolés. C’est le cas lorsqu’ils sont fins et les déperditions de chaleur sont plus importantes encore lorsque la tuyauterie traverse des milieux non chauffés comme une cave, un sous-sol ou un parking. L’eau sort alors insuffisamment chaude dans la salle de bain, la cuisine ou au niveau des radiateurs. Pour le consommateur, il est nécessaire de solliciter davantage la chaudière, ce qui implique une surconsommation énergétique et des factures alourdies. La rénovation énergétique de la tuyauterie pourrait empêcher cela et vous faire réaliser de significatives économies d’énergie, de 10 à 15 % de votre consommation actuelle.

Contactez un spécialiste

Même si le calorifugeage n’est pas le chantier de rénovation le plus difficile à entreprendre, l’intervention d’un spécialiste est recommandée pour que le travail soit correctement effectué et que l’isolation soit aussi performante que durable. L’opération consiste à recouvrir les tuyaux d’eau chaude d’une gaine isolante sur toute leur longueur. Composée de laine de verre, de polystyrène, de liège ou de mousse phénolique, cette gaine vise à empêcher les transferts de chaleur entre l’eau circulant dans les tuyaux et l’air ambiant.

Durant les mois d’automne et d’hiver, elle empêche aussi la formation de condensation et de moisissures sur la tuyauterie, et prévient également les risques de gel et les dégâts qu’il occasionne. En plus de réaliser des économies énergétiques, vous gagnez en confort puisqu’il vous est possible d’obtenir plus rapidement de l’eau chaude, dont la température pourrait être supérieur d’une dizaine de degré à votre température maximale actuelle. Pour ces raisons, l’expertise d’un professionnel s’avère utile et garantit à votre isolation une durée de vie prolongée.

Bénéficiez de la prime énergie

Les économies réalisées sur vos factures énergétiques permettent de rentabiliser rapidement les travaux de calorifugeage de votre logement. Par ailleurs, leur financement peut être facilité par les diverses aides proposées par l’État dans le cadre de la transition énergétique. Ainsi, comme pour l’isolation des combles, le calorifugeage peut, grâce à la prime énergie et sous conditions, être effectué chez vous gratuitement par un professionnel. Il faudra pour cela vous assurer que votre immeuble est vieux d’au moins deux ans et qu’il dispose d’une chaudière commune. Si c’est le cas, alors vous pouvez vous adresser à votre bailleur ou à votre syndic de copropriété pour qu’il fasse les démarches nécessaires pour obtenir un calorifugeage gratuit, qui profitera à tous les résidents de vote immeuble. Autrement, il vous est possible de vous rabattre sur d’autres aides financières, dont le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique, qui permet de déduire 30 % du coût de vos travaux de votre déclaration de revenus. Les subventions directe de l’Agence Nationale pour l’Habitat peuvent, de leur côté, couvrir jusqu’à 50 % de ce coût. Un prêt à taux zéro est aussi possible et vous permettra d’emprunter 30 000 euros sur 15 ans pour financer votre rénovation énergétique.