Comment réussir dans le commerce de détail ?

La vente des produits en petites quantités ou à l’unité définit le commerce de détail. Les magasins qui exploitent ce genre d’activité exposent leurs articles sur leurs vitrines et leurs étalages. Au vu de sa rentabilité, nombreux sont les commerçants qui investissent dans ce type de vente, raison pour laquelle la concurrence devient rude. L’inconstance des consommateurs ne stabilise pas les chiffres d’affaires puisque la plupart d’entre eux changent souvent de marchands pour s’approvisionner. Les vendeurs futés n’hésitent pas à user de tous les moyens pour captiver encore plus l’intérêt des clients. Découvrez les conseils indispensables pour vous aider à vous lancer et pour vous assurer de la réussite de votre commerce de détail.

Se lancer dans le commerce de détail

Saisir une opportunité commerciale n’est pas le fort de tout le monde puisqu’une telle action exige d’avoir du cran. Cependant, les risques bien pesés, suivis des études marketings élaborés, garantissent des résultats positifs. La première action à entreprendre pour se lancer dans le commerce de détail est la définition des objectifs du porteur de projet. Ce concept nécessite la vérification de l’existence concrète des clients potentiels. Une étude axée sur le nombre des habitants aux alentours, sur leurs habitudes de consommation et sur leurs besoins doit être effectuée. Des investigations plus poussées peuvent être faites pour obtenir les informations sur le pouvoir d’achat et sur les catégories socioprofessionnelles des habitants. Ces données permettent d’évaluer la demande locale, d’identifier les produits qui se vendent mieux et de bien choisir le style de commerce de détail à mettre en place. Tous ces éléments permettent d’établir le business plan afférent à cette activité commerciale et de créer le magasin idéal.

Focus sur le business plan

De par son indispensabilité, le business plan est incontournable pour tout porteur de projet qui aspire à ouvrir un commerce de détail. Ce document est l’écrit des études faites au préalable. Son établissement est essentiel, surtout si l’intéressé prévoit de demander un prêt ou d’intégrer des investisseurs dans le projet. Certains éléments caractéristiques du business plan doivent être mis en avant, comme la rentabilité potentielle, les manœuvres appliquées pour avoir plus de clients et l’existence de la demande ou du marché. D’autres données sont également à insérer dans ce document, à savoir la stratégie gagnante (carte de fidélité, vente privée, solde et autres) pour fidéliser les clients et pour faire la promotion, l’approvisionnement, les tarifs et l’emplacement de l’enseigne.

Promouvoir votre commerce

La visibilité est le principal élément à travailler pour faire connaître ce commerce de détail auprès des consommateurs potentiels. Les différentes techniques de marketing doivent être exploitées pour pouvoir acquérir une bonne clientèle, et surtout pour engranger des chiffres d’affaires importants. Les publicités à travers les annonces sont envisageables, tout comme l’insertion de l’enseigne dans les annuaires des professionnels du département. Le propriétaire du magasin a aussi la possibilité de confier la gestion de cette lourde tâche aux agences spécialisées dans le domaine du marketing et de la communication. Cette initiative est en réalité une manière de s’assurer de la pertinence de la publicité effectuée et de s’offrir une bonne visibilité.

Réussir le démarrage

La première impression est toujours la bonne et le gérant du commerce de détail doit veiller à ce que les personnes qui côtoient son magasin pour la première fois aient envie de revenir. Dans ce cas, certaines conduites doivent être adoptées, qu’elles soient naturelles ou non. Un accueil chaleureux et une ambiance cordiale sont de rigueur pour mettre les clients à l’aise. La personne qui travaille au magasin doit avoir un excellent sens des relations pour bien recevoir les consommateurs, même les plus exigeants. Les personnes qui reviennent régulièrement deviennent des clients fidèles qui peuvent, à leur tour, parler du magasin à leur entourage. Inconsciemment, les usagers font de la publicité gratuite par le bouche-à-oreille en vantant les intérêts de venir dans cette enseigne.

Fidéliser les clients

Acquérir un portefeuille client est excellent pour un commerce de détail, mais le garder et le motiver à faire des achats régulièrement n’est pas aussi facile. Des programmes de fidélisation doivent être instaurés pour ne pas perdre les consommateurs. Dans cette optique, la stratégie gagnante pouvant être adoptée est la carte de fidélité. Ce moyen est le plus usité par les indépendants. Toutefois, les conditions dépendent de chaque enseigne et de la stratégie qu’elle met en place. Sachant qu’ils vont être récompensés plus tard, les clients n’hésitent pas à revenir pour faire leurs emplettes. Ce système peut être lancé dès l’ouverture du magasin afin d’augmenter l’affluence des personnes qui viennent.