Dix ans après il retrouve sa mère grâce à un film allemand pour adultes

Strasbourg, Alsace – Un homme de 41 ans, dont la mère avait mystérieusement disparu depuis plus de neuf ans, a retrouvé cette dernière, à la suite d’une enquête de plusieurs mois qui l’a conduit dans le milieu de la pornographie allemande. Monique Tappert, la mère, dont la nouvelle carrière d’actrice connaît un succès fulgurant outre-Rhin a exprimé son souhait de rester en Allemagne.

Vincent Tappert avait fini par “laisser tomber”, la mort dans l’âme. L’homme qui, pendant 5 ans, avait tout fait pour retrouver sa mère s’était finalement fait une raison. Pourtant, en juin 2013, alors qu’il visionne une vidéo pour adultes d’origine allemande (*), le sommelier de profession reconnaît instantanément et avec certitude l’une des protagonistes du film : sa mère disparue.

Vincent et Monique, auxilliaire d’éducation dans une école catholique à l’époque

Sous le choc, le fils unique “finit” tout de même son visionnage puis, immédiatement, décide de retrouver Monique Tappert. Un échange d’e-mails avec la société de production du film permet à Vincent de récolter quelques indices précieux qui le mettent sur la piste d’un individu nommé « Mister Günther », supposément l’agent de madame Tappert.

Après des semaines d’enquête en Allemagne, Vincent retrouve la trace de Mister Günther, qui le conduit sur le tournage d’un film (**) où joue madame Tappert. L’intensité des retrouvailles est à la hauteur de la longue séparation. Même s’il ne cautionne pas la nouvelle profession de sa mère, Vincent la trouve “belle et épanouie”, est impressionné par “la qualité de son allemand” et “des talents d’actrice que je n’aurais jamais imaginés”. Malgré l’émotion et les larmes, Monique ne révélera pas les raisons de sa disparition subite, en janvier 2004.

Suite au refus catégorique de Madame Tappert de rentrer en France, Vincent serait sur le point d’accepter un emploi de cameraman, proposé par “Mister Günther”, ce qui lui permettrait de ne plus jamais quitter sa mère, qu’il suivrait sur tous les tournages.