Inculte dans la vie, c’est une philosophe reconnue sur Facebook

AIX-EN-PROVENCE – Quand le talent se révèle… sur Internet. Mélanie, 25 ans, est apprentie esthéticienne dans un salon aixois. Coquette, toujours minutieusement apprêtée et maquillée, la jeune fille se passionne pour la mode, les people et le shopping. Un univers superficiel en apparence très éloigné de celui de la spiritualité métaphysique… Et pourtant : sur le réseau social Facebook, Mélanie stupéfie tous ses amis par ses tirades bouleversantes de profondeur et ses formules, foudroyantes de vérité. Rencontre.

« Personne ne sait exactement d’où lui vient cette inspiration divine »

Qui aurait pu deviner que derrière cette impeccable frange auburn et cette épaisse couche de fond de teint « Luminous Silk » se cache en réalité le cerveau de la digne héritière d’un Nietzsche ou d’un Platon. Certainement pas ses proches, qui d’après leurs dires, n’avaient jamais vraiment perçu Mélanie comme une philosophe, ni même une littéraire : « Je l’ai jamais vue avec un bouquin, même les menus des restos ou les étiquettes des fringues elle aime pas les lire, alors des livres de philo, ça m’étonnerait qu’elle en lise » témoignait Laura, une amie récemment bouleversée par une des pensées fulgurantes de Mélanie : « Chaque minute est une occasion, De changer le cours de sa vie. ».

Interrogé par le Courrier des Echos, Alain F., l’ancien professeur de philosophie de Mélanie reste interloqué par la transformation radicale opérée par la jeune fille depuis le lycée : « Je me rappelle fort bien de Mélanie : jamais élève ne me donna plus de fil a retordre. Elle était hermétique aux plus basiques des concepts. Savez-vous que lorsque nous étudiions les écrits de Freud sur le “Moi”, le “Surmoi” et le “Ça”, Mélanie était persuadée que le “Moi” c’était moi, son professeur de philosophie ! ». Aujourd’hui, Alain est ami avec Mélanie sur le réseau social. Chaque jour désormais, entre une citation de Spinoza et une passage d’Hegel, il utilise lors de ses cours une formule de Mélanie, qui ne manque jamais d’éblouir ses élèves.

Amis, collègues, famille :  personne ne sait exactement d’où lui vient cette inspiration divine, cette verve, ahurissante de subtilité. Cerise sur le gâteau, alors que Mélanie n’avait jamais démontré lors de sa scolarité de prédisposition pour les arts graphiques, elle surprend tout le monde en illustrant elle-même avec talent ses trouvailles les plus spirituelles. Encore une preuve que dans la vie, il ne faut jamais juger les gens sur leur simple apparence, car chacun, au fond de lui, recèle des trésors cachés au fond de son cœur.