Pourquoi le mode de vie en ville va se transformer dans les années à venir

Dans le domaine de l’architecture et de la construction, il est essentiel de maîtriser les aspects liés aux groupes générationnels, ceci afin de générer des projets avec une approche appropriée aux besoins de ses habitants ou utilisateurs et aux phénomènes qui se produisent autour d’eux. Aujourd’hui une révolution sociale sans précédent, un mode de vie révolutionnaire voit le jour. La façon dont les nouvelles générations habitent les espaces et l’environnement travail répond aux progrès accélérés de la communication et de l’interaction. Le monde moderne a un mode de vie bien changé, avec un lieu travail, une maison, et un restaurant de proximité. 

Le mode de vie millénaire

Les gens réorganisent leur mode de vie à partir d’un style plus individuel et indépendant, avec une tendance à vivre dans des environnements urbains, un espace de travail favorable et amélioré, à proximité de leurs emplois et des zones commerciales, voire des espaces verts considérés comme environnement travail, un lieu de repos à la fois lieu de travail. Le profil des millénaires indique qu’ils retardent de plus en plus le mariage et la naissance d’enfants, retirant même ces idées de leurs projets de vie, préférant une vie professionnelle plus flexible et si possible indépendante. On estime que d’ici 2020, ils occuperont 30 % de la main-d’œuvre et, par conséquent, lorsqu’il s’agit de rechercher des propriétés, ils préfèrent celles qui offrent modernité, multifonctionnalité et flexibilité. Bien sûr, ils ne peuvent guère se permettre de faire tout cela par eux-mêmes, c’est pourquoi il est de plus en plus fréquent qu’ils vivent avec des amis ou d’autres personnes qui ne sont pas de leur famille.

Confort et flexibilité pour travailler à domicile

Beaucoup d’individus travaillent chez eux maintenant, surtout les personnes qui vivent en ville, ils transforment parfois leur maison en lieu travail, en espaces coworking, un nouveau environnement travail. En ce sens, on constate aussi souvent que le travail à domicile ou “bureau à domicile” est en augmentation, de sorte que certains espaces de la maison jouent le rôle de bureau temporaire, un environnement travail et lieu travail confortable, un espace de travail, passant peu de temps sur le travail domestique et moins de temps à la maison. Cependant, leur façon de se socialiser nécessite de partager des espaces travail tels que les salons, espaces coworking, les cuisines et les salles de bain, ce qui exige des ajustements par rapport aux logements traditionnels, voire une originalité tant dans les conceptions que dans les matériaux.

La technologie et la durabilité, indispensables pour le millénaire

Un autre problème est qu’il y a deux éléments importants à prendre en compte, en principe, doit répondre aux changements technologiques, surtout parce qu’aujourd’hui, ce qui représente une augmentation de la consommation d’électricité, ainsi que des adaptations à l’IdO (Internet des objets) à partir duquel l’individu contrôle les fonctions de la maison à partir d’un smartphone, par exemple. Le deuxième élément est l’engagement en faveur des constructions écologiques, qui prennent soin des ressources en eau ou en lumière, qui sont faites de matériaux respectueux de l’environnement et qui favorisent le contact avec la nature un espace de travail de la ville, qu’il s’agisse de jardins urbains ou de toits verts. C’est parce qu’il y a une plus grande prise de conscience à ce sujet, et évidemment à cause des influences du marketing et des médias.

Des espaces ouverts qui favorisent la collaboration

Si l’on parle de bureau, un lieu travail, un environnement travail,  un espace de travail on se rendra compte que les gens du millénaire préfèrent les conceptions à grandes surfaces, sans perdre leur intimité, mais en favorisant la rencontre avec leurs collègues, avec beaucoup d’éclairage et des éléments qui favorisent la créativité et la productivité, un concept vu dans les espaces ouverts, avec un espace travail permettant de réaliser des activités afin d’améliorer la qualité vie. Ces comportements et habitudes de consommation reflètent les transformations du nouveau siècle en ce qui concerne la conception architecturale, les constructions et l’utilisation des matériaux. Une fois de plus, l’influence de l’individu sur l’habitat, et vice versa, montre qu’un bon projet voit tous les angles et les relie de manière intégrale. De nos jours, tout le monde fait son travail et profite de temps libre non plus dans un espace travail ou lieu travail prédéfini ni dans les  salles réunion des édifices spécialement construits pour des bureaucrates mais la plupart des individus font leur travail par le biais de leur ordinateur là où a ou il y a des espaces travail, espaces libre pas forcément coincé dans un bureau journée.