5 gestes simples pour réduire sa facture d’énergie

La consommation énergétique de chaque ménage varie en fonction de son mode de vie et de son logement. On observe toutefois qu’elle augmente année après année, même chez les plus économes. Il existe pourtant de nombreuses habitudes qui permettent de la limiter. En prenant connaissance des informations contenues dans ce texte, vous découvrirez quelles sont les premières actions à mettre en application afin de mieux maîtriser vos dépenses énergétiques.

1. Utiliser moins d’électricité

L’électricité compte parmi les dépenses d’énergie les plus importantes pour les ménages. Pourtant, il est possible de faire des économies grâce à quelques gestes de bon sens. On ne parle pas ici d’éteindre les lumières mais plus exactement d’optimiser l’utilisation de chaque appareil énergivore. C’est par exemple le cas du réfrigérateur. Celui-ci doit être le plus éloigné possible des sources de chaleur et doit conserver suffisamment d’espace libre autour de lui afin de laisser l’air ambiant circuler librement. Vous n’oublierez pas non plus de dégivrer régulièrement cet appareil. Il suffit en effet de seulement deux millimètres de glace à l’intérieur pour voir la consommation d’électricité bondir de 30 % !

Pour réduire votre facture d’électricité, vous pouvez aussi profiter de la concurrence acharnée régnant entre les différents opérateurs. Pour cela, vous allez devoir sortir des tarifs réglementés et quitter l’opérateur historique. En effet, les autres fournisseurs d’électricité vont très certainement vous proposer de meilleures offres dans l’espoir de vous compter parmi leurs clients ensuite. Pour en savoir davantage sur le sujet, connaître la marche à suivre pour changer de fournisseur et enfin accéder à toutes les offres du marché, n’hésitez pas à parcourir les sites spécialisés et à vous servir d’un comparateur d’énergie en ligne.

2. Limiter le nombre d’appareils en veille

Il s’agit probablement du geste le plus simple pour réduire le montant de votre facture et économiser de précieux euros. Vous n’ignorez sans doute pas que certains appareils électriques donnent l’impression d’être éteints alors qu’en réalité ils sont en veille. Un tel état nécessite du courant électrique alors même que l’appareil ne fonctionne pas. Avouez que cela semble terriblement inutile, n’est-ce pas ? fPour gagner du temps et éviter les oublis, vous avez à votre disposition plusieurs dispositifs. Commencez par vous équiper avec des multiprises dotées d’interrupteurs. Un simple geste suffira alors pour éteindre totalement les appareils branchés. Il existe également sur le marché des prises coupe-veille qui empêche l’arrivée du courant jusqu’à l’appareil lorsque celui-ci est éteint. Enfin, des logiciels informatiques vont réduire la consommation de votre ordinateur en fonction de son utilisation.

3. Mieux se servir du lave-vaisselle

Le lave-vaisselle fait indéniablement partie des appareils les plus consommateurs en électricité et en eau. Des solutions existent pourtant afin de diminuer son impact. Si la vaisselle n’est pas trop sale, optez pour les programmes “éco” qui utilisera moins d’eau et n’aura pas besoin de la monter haut en température. Si la quantité de vaisselle est faible, choisissez alors l’option “demi-charge” qui concentrera l’action du lave-vaisselle sur un étage uniquement. Si votre appareil ne dispose pas d’un tel mode, il faut faudra attendre d’avoir davantage de vaisselle à laver et de remplir tous les étages. Enfin, achetez exclusivement les lave-vaisselles les mieux notés (au minimum A).

4. Optimiser les douches

On ne le répétera jamais assez mais votre premier réflexe doit être de prendre une douche plutôt qu’un bain ! Il existe de plus des astuces afin de consommer moins d’eau, même sous la douche. Équipez l’installation d’une douchette économe. Celle-ci possède un débit moindre que les modèles plus classiques. Sur une douche de quelques minutes, vous pouvez espérer un gain proche de 0,20 €. Imaginez l’économie réalisée pour une famille de quatre personnes sur une année ! Vous pouvez également compter sur le système stop douche qui coupe l’eau lorsque l’on ne sert pas.

5. Équiper les lavabos et les toilettes

La facture d’eau pèse, elle aussi, lourdement sur les économies des ménages. Désormais, tout le monde ou presque a le réflexe de couper l’eau lors du brossage des dents par exemple. C’est une bonne chose mais il reste encore une belle marge de progression. Pour aller plus loin, installez des mitigeurs thermostatiques. Vous avez sûrement déjà remarqué ces robinets avec une tête et une poignée centrale ! Sachez qu’ils sont en capacité de diminuer la consommation d’eau d’au moins 25 %. Renseignez-vous également au sujet des mousseurs hydroéconomes qui réduisent le débit naturel de l’installation. Ce genre d’appareil coûte à peine quelques dizaines d’euros et sera amorti en une année seulement.