L’Allemagne profite de la Coupe du monde pour envahir à nouveau l’Autriche

Anschluss II, le retour ? Alors que les yeux de l’humanité sont braqués sur les stades de football brésilien, l’Allemagne serait, selon nos sources, en train de « marcher sur Vienne » à l’heure actuelle. Profitant de la diversion, et du fait que qu’une femme soit à sa tête, l’Allemagne aurait initié des mouvements de troupes massifs dès dimanche dernier.

Annexer l’Autriche : Une vieille manie difficile à perdre

« Leur plan est de finaliser l’annexion de l’Autriche d’ici la finale, de sorte que quand le monde se réveillera, il sera trop tard » nous confie une source anonyme proche des services secrets allemands. « Nous ne sommes pas les seuls : à chaque Coupe du monde, des pays en envahissent d’autres, les frontières bougent, des peuples disparaissent » ajoute notre source.

Selon notre correspondant en Autriche, l’invasion se déroulerait dans le calme et l’indifférence générale :

« Les viennois ne semblent pas remarquer les tanks allemands qui traversent la ville, en écrasant les voitures sur leur passage. La plupart sont chez eux à regarder les matchs, les autres sont amassés aux terrasses des bars, à regarder les matchs. Seules les viennoises semblent se rendre compte de la situation, mais leurs tentatives d’alerter la population ne sont pas entendues, du tout ».

Ces “viennoiseries” n’intéressent personne

allemagne

En plus d’envahir l’Autriche, l’Allemagne serait d’après nos informations en train de se débarrasser de ses déchets radioactifs et de ses Roms, dans les pays frontaliers. En outre, Angela Merkel aurait imposé le nudisme obligatoire à l’échelle nationale.

Le génie du plan « Blitz Fick » est d’avoir coupé toute retransmission footballistique en Allemagne. « C’est comme si tout le monde dormait et que nous étions les seuls à être éveillés. On peut faire ce qu’on veut ! » explique notre source allemande, qui ne sait même pas que son équipe a battu le Portugal 4-0 lundi.