La côte de popularité d’Emile Louis dépasse celle de François Hollande

Brassens avait-il raison lorsqu’il disait que « les morts sont tous de braves types » ? Apparemment oui, même pour les pires d’entre nous. Ainsi, la côte de popularité d’Emile Louis, l’un des tueurs en série les plus célèbres de France, vient de dépasser celle du président François Hollande.

La popularité du criminel Emile Louis, telle que mesurée par l’institut de sondage TNS Sofres, se tenait il y a encore quelques jours à 11%, la situant parmi les scores les plus bas. Cependant, l’annonce de sa mort semble avoir provoqué un sursaut de sympathie puisque ce score a grimpé soudainement à 24%, soit un point au-dessus de celui de François Hollande.

Comment un des pires criminels de l’histoire française peut-il être plus populaire que son président ? Cette situation, a priori invraisembable, est pourtant habituelle selon Philippe Larchet, analyste à l’institut de sondage : « Ce qui affecte le plus un score ce n’est pas la notion de bien et de mal mais plutôt celle de “winner” versus “loser”. N’oubliez pas que nos sondages sont anonymes. Au fond d’eux, les gens ont plus de respect pour un “méchant” qui réussit ce qu’il entreprend, même si c’est moralement répréhensible, que pour un gentil qui échoue dans tout ce qu’il fait ».

Cette annonce provoquait ce matin railleries et commentaires sarcastiques sur les réseaux sociaux. Un certain Diego777 twittait « Après tout, Emile Louis a plus fait contre le chomage qu’Hollande ».