SDF en Suisse, il gagne 1200€ par semaine

Rencontre avec un “pauvre” parmi les riches. Ludovic, 28 ans, est musicien de rue dans l’un des opulents quartiers d’affaire de Zurich. Du lundi au vendredi, aux heures de repas, il joue de la guitare et apporte un peu de joie et de détente aux cadres stressés et autres hommes d’affaires pressés du pôle financier du pays. Et ça rapporte. Rencontre.

4 heures de guitare par jour

« Je joue deux heures le midi, deux heures le soir. En moyenne, je fais une centaine de francs par session (82€). Le weekend je joue devant le Kunsthaus [musée d’art contemporain de Zurich, NDLR] quand j’ai envie et s’il fait beau. Je me fais généralement 300 ou 400 francs par jour (350€). En gros je fais entre 1400 et 1800 francs par semaine (1200€) sauf pendant les fêtes où là ça monte vite plus haut. Je pourrais travailler plus mais ma passion pour le golf est sacrément chronophage [rires] ! ».

« Les gens sont plutôt généreux, c’est souvent qu’on me lâche un billet de 100 ou 200. Un jour ya même un trader qui m’a transféré une centaine d’actions Google sur mon compte titres parce qu’il avait adoré mon interprétation de “Stairway to Heaven”, c’était cool, j’ai pas bossé pendant un mois après ça »

Sans diplôme, sans domicile fixe

Pour économiser un peu d’argent, Ludovic habite dans un camping-car, il est donc officiellement sans domicile fixe, même si le véhicule, d’une valeur de 75000€ n’a pas grand chose à envier au confort d’un appartement (TV satellite, Internet, baignoire, lave-vaisselle…). Si Ludovic économise, c’est pour s’acheter une maison, avec un grand terrain pour pratiquer sa passion.

sdf-suisse

« Même si je n’ai pas de diplôme, je ne me vois pas à 40 ans habiter dans un petit 4 pièces, coincé en ville comme un loser. Normalement dans 5 ans j’aurais un apport suffisant pour rassurer les banquiers. Si je me pointais aujourd’hui avec mes 120 000 francs (98000€) il me riraient au nez [rires] et ils auraient bien raison ! »

Ce qu’il pense de la France

Quand on lui parle de la France, Ludovic est incrédule. Lui qui n’a jamais mis les pieds dans « un pays du tiers-monde » a du mal à croire ce qu’il entend. « Un ingénieur ça gagne 2000€ par mois ?? Un cadre supérieur 3000€ ? Ha ha ha !! Ma petite sœur fait 3000€ par mois, elle est baby-sitter pendant ses études ! J’espère au moins que vous ne payez pas d’impôts ! »

La Suisse, avec un salaire médian de plus de 5000€ par mois, est l’un des pays les plus riches du monde. La semaine dernière, les électeurs helvètes avaient rejeté le “SMIC” à 3300€, un salaire jugé “indécent” par une majorité des syndicats.