4 points clés à vérifier avant de souscrire une assurance habitation

L’assurance habitation est une couverture qui protège le logement, ses occupants et les biens matériels qui s’y trouvent en contrepartie d’une prime. Cette assurance étant obligatoire, vous devez y souscrire pour profiter pleinement de son habitation. Mais avant d’adhérer à une assurance, il est nécessaire de vérifier si certains détails seront en votre faveur ou non. 

1. Quels est le montant d’une assurance habitation ?

Les obligations en matière de contrat d’assurance ne sont pas identiques et dans le cas où vous voudriez avoir un aperçu du prix il existe des assurances en ligne que vous pouvez consulter. Ces données vous permettront d’effectuer un devis d’assurance en quelques clics et cela vous permettra de faire des économies de temps. Les tarifs de l’assurance augmentent ou diminuent chaque année en raison de plusieurs critères. Mais avant tout, il est important de connaitre la zone dans laquelle vous voudriez obtenir votre assurance. Est-ce en campagne, en ville, en banlieue ? Ensuite, existe-t-il des risques de vol, et si oui, quelle en est l’ampleur ? Le type de matériaux, l’ancienneté du bâtiment, les travaux et toutes activités effectuées seront également prises en compte sur le prix de l’assurance.

Par ailleurs, le calcul du montant dépendra de la franchise et de la prime, mais les dispositifs de sécurité peuvent également impacter le prix de l’assurance. Quant au montant de la couverture et des garanties supplémentaires, ils dépendent du taux de la prime d’habitation sera élevée ou pas. Il faut aussi retenir que faire l’inventaire de ses biens et en connaitre la valeur avant de le communiquer à son assureur est la meilleure façon d’obtenir des protections qui vous conviennent. 

2. Est-il possible de résilier son assurance ?

Il vous est possible de résilier le contrat  dans le cas où vous avez décidé d’emménager dans une nouvelle habitation. En effet, vous pouvez effectuer une demande de résiliation de contrat grâce à la loi Hamon du 17 mars 2014. Toutefois, cette loi n’est valable que si votre contrat d’assurance a été souscrit depuis plus d’un an. Dans le cas où votre souscription aura été effectuée moins d’un an auparavant, c’est la loi Chatel qui prendra le dessus. Dans tous les cas, une fois la demande faite, l’assureur enverra un avis d’expiration vers l’assuré moins de 15 jours avant l’expiration du préavis. En cas de changement de situation à savoir :

  • Changement de maison : vous devez envoyer la notice de résiliation du contrat d’assurance avec un accusé de réception ;
  • Changement de situation : dans le cas d’un divorce, décès ou naissance d’un enfant, vous disposez alors d’un délai de 15 jours pour avertir votre assureur par lettre recommandée ;
  • Augmentation du tarif par l’assureur : en cas de refus de votre part, vous disposez de 15 à 30 jours pour informer votre assureur, ancien comme nouveau de vos motifs de refus.

3. Comment comparer les prix des différentes assurances ?

Vous devez prendre en compte plusieurs critères avant de faire le choix d’une assurance, ces observations passent avant tout par une connaissance :

  • des primes annuelles ou mensuelles ;
  • du niveau de protection que ces assurances ont à offrir ;
  • du montant des franchises proposées ;
  • des garanties proposées par l’assureur.

Une fois que vous aurez visualisé vos critères, vous pourrez entamer une comparaison qui se portera sur la disponibilité de ce service. Assurez-vous que l’assurance que vous allez choisir sera toujours prête en situation d’urgence. Dans le cas où vous quittez votre compagnie d’assurance actuelle pour un nouvel assureur, comparez les anciens tarifs avec les nouvelles propositions. Vous pourrez ainsi y voir plus clair et faire le meilleur choix possible. Il ne vous restera plus qu’à vous faire un rapport qualité/prix sur chacune des offres proposées et de contacter l’assureur une fois le choix fait. 

4. Quel est l’âge requis pour souscrire à une assurance habitation ?

Il n’y a pas d’âge requis pour souscrire à un contrat d’assurance. Ce contrat ne concerne pas que les personnes adultes et vous pouvez ouvrir un contrat si vous êtes un jeune actif. Même un enfant peut disposer d’un contrat et cela n’affectera en rien le contrat d’épargne. En revanche, dans le cas où un mineur déciderait de posséder un logement indépendant, les parents devront signer un contrat de location. Ils seront ainsi perçus comme responsables du logement. L’assurance habitation constitue une excellente option. Que vous soyez propriétaire ou locataire, cela ne peut que vous avantager et vous profiterez d’un large catalogue de garanties pour assurer votre sécurité au quotidien.