5 bonnes raisons d’apprendre une langue étrangère

Un tiers des Français ne parlent aucune langue étrangère. Dans une Union européenne forte de 500 millions d’habitants qui utilisent quotidiennement 24 langues officielles, il est de plus en plus handicapant de se voir isolé par la barrière de la langue. Voici cinq raisons pour vous décider à adopter au moins une nouvelle langue étrangère !

L’allemand, la langue la plus pratiquée dans l’UE

Vous pensez à une formation en ligne en Allemand, et vous vous demandez si c’est un choix qui vous correspond. Si vous faites partie des 30 à 40 % de Français qui ne parlent que la langue de Molière, choisir l’allemand est forcément un bon choix. L’allemand est la langue la plus utilisée dans l’Union Européenne, en tant que langue maternelle mais aussi langue économique et commerciale, et langue d’enseignement. Aujourd’hui, 22 % des Européens utilisent la langue de Goethe au quotidien. Donc, si vous souhaitez voyager, faire des affaires, vous former, lancer un projet professionnel ou personnel qui ait une dimension internationale, ou du moins européenne ou si vous êtes demandeur d’emploi: foncez ! La langue allemande est votre meilleur atout. Si vous êtes dans une quête d’emplois ou dans une situation de reconversion professionnelle, apprendre l’allemand ne peut que renforcer vos chances.

Financez votre apprentissage par le compte professionnel de formation

Tout d’abord, petit rappel sur ce qu’est le compte personnel de formation (CPF). Ce CPF est un compte ouvert et utilisable pendant la vie active des employés: salariés, des libéraux, des personnes en quête d’emplois ou en situation de chômage. Il permet à chacun d’avoir droit à une formation professionnelle de son choix. Les frais de formation sont assurés par le CPF. Si la formation se fait pendant les heures de travail, elle est considérée comme un temps de travail complet et reste ainsi rémunéré. Mais le salarié peut aussi faire le choix de se former en dehors de son temps de travail, et cet apprentissage ne peut être comptabilisé en termes de rémunération. Quoi qu’il en soit, utiliser le CPF est une bonne stratégie pour l’apprentissage linguistique auprès d’organismes de formation: vous pouvez ainsi vous consacrer sereinement à votre formation, sans stresser des conditions dans lesquelles vous aurez à le faire. C’est, du reste, un apprentissage qui ne peut que renforcer vos compétences professionnelles car grâce à une ou plusieurs nouvelles langues, vous avez l’opportunité de nouvelles expériences culturelles et professionnelles, de nouvelles rencontres et de nouveaux projets.

Augmentez vos chances de trouver un emploi

Les entreprises veulent des salariés compétents, plurilingues et en particulier, ayant une bonne maîtrise des langues les plus usitées dans leurs domaines respectifs. Des employés sachant parler plusieurs langues, et en particulier des langues utilisées dans le secteur de prédilection de l’entreprise, sont un atout pour cette dernière. Rien de mieux qu’un personnel maîtrisant telle ou telle langue étrangère pour mener à bien une négociation, engager des projets à une dimension internationale, signer des partenariats aux quatre coins du monde, communiquer efficacement avec les cibles, les partenaires, les gouvernements, et même les concurrents.

Négociez un meilleur salaire

Vous avez définitivement plus de chances de voir votre CV se démarquer de la multitude de demandeurs d’emplois si vous mettez en valeur vos connaissances linguistiques. Mais c’est aussi un atout non-négligeable pour négocier votre salaire : vous avez déjà les compétences techniques et intellectuelles du poste, la connaissance d’une langue ou de plusieurs autres langues est une cerise sur la gâteau. Cette maîtrise linguistique peut aussi vous aider à briguer un poste basé à l’étranger si l’aventure vous tente. Alors, n’hésitez pas à vous former en langues vivantes et boostez votre carrière professionnelle !

Participez au grand melting pot mondial

Aux Nations Unies par exemple, on répertorie six langues officielles : le mandarin, l’anglais, le russe, l’arabe, le français et l’espagnol. Ce sont ainsi les six langues les plus représentées dans le monde. Mais la répartition des langues vivantes vous permet de vous faire une idée des possibilités qui s’ouvrent à vous. Retenez ces quelques exemples : l’anglais est une langue que se partagent quelques 1, 268 milliard d’êtres humains, du Royaume-Uni et dans les États du Commonwealth comme l’Afrique du Sud ou l’Inde ; de l’Australie au Canada et aux États-Unis : soit une cinquantaine de pays dans le monde qui en font une langue officielle.

Autre exemple : il y a environ 538 millions de personnes hispanophones dans le monde, y compris en Afrique où l’espagnol est la langue officielle de la Guinée Équatoriale, et dans quelques États des États-Unis où cette langue figure dans les documents officiels. Il y a plus de 600 millions de personnes qui parlent le hindi dans le monde, et particulièrement en Inde, ce qui est un record pour une langue vieille d’à peine deux siècles. Ces exemples vous donnent une idée de toute l’opportunité possible que représente la maîtrise d’une langue : facilitez vos voyages, découvrez le monde et ces cultures aussi magiques les une que les autres, et soyez un maillon actif dans le grand melting pot mondial.