Alerte informatique : Le virus «Comme_ma_b*te_64» se propage en France

Attention : relisez vos e-mails ou document Word avant de les envoyer. Plus de 100 000 ordinateurs seraient déjà infectés dans l’Hexagone, selon les analystes de Sudgram Antivirus; Quant à la version anglaise du virus («just_like_my_d*ck_64»), elle aurait déjà contaminé plus d’un million de machines dans le monde. Informellement surnommé « le CMB » par les experts en sécurité informatique, ce virus d’un genre nouveau opère en altérant légèrement, mais pernicieusement, e-mails et fichiers textes. Décryptage.

Une transmission mystérieuse, des dégâts bien réels

Si le mode de transmission du virus n’a pas encore été découvert par les experts, les dégâts occasionnés sont en revanche connus et bien compris. Vlad Bluskrine, journaliste spécialisé cryptographie et sécurité-claviers pour l’hebdomadaire informatique “Tanned Geek Weekly” en explique le fonctionnement dans une note postée sur son blog : « Une fois l’ordinateur infecté, le virus va examiner chaque document-texte que vous allez ouvrir. En utilisant une liste de patterns et d’expressions connus il va chercher dans votre texte son endroit d’insertion. Nous avons remarqué que ces expressions sont souvent liées à des notions de taille, de poids ou d’épaisseur. Une fois trouvé, il va rajouter juste avant la fermeture ou l’envoi du fichier les caractères suivants à votre document : “(comme ma b*te !)”. Dans certaines version, le point d’exclamation est remplacé par un smiley de type clin d’œil et les parenthèses disparaissent » explique l’expert.

Bien que ce virus ne soit pas destructeur en-soi, il est à l’origine de vives tensions inter-personnelles capables, à la longue, d’endommager sérieusement le tissu social professionnel, sous-couche cachée mais vitale du fragile tissu économique. Pour la sociologue Paula Vernon, la méfiance, souvent de mise dans le monde professionnel, rend l’interprétation du message modifié par le virus particulièrement négative : « Même si personne ne sait vraiment ce que signifient “comme ma b*te” et “like my d*ck”, à cause des étoiles, les gens tendent à choisir la pire explication possible… Il est rare que les messages soient compris par le destinataire comme “like my duck” ou “comme ma bête” ».

« J’espère que ma pièce jointe ne sera pas trop grosse pour vous […] »

Parmi les victimes du virus, de nombreux chercheurs d’emplois, dont les C.V. ou lettres de motivation ont été corrompus. Baptiste, journaliste de formation, ne recevait aucune réponse à ses sollicitations, jusqu’au jour où il découvre avec stupeur que son C.V. avait été modifié, à la fin de la ligne « – Stage de Master sur les interactions conflictuelles entre sciences dures et sciences molles ». Expérience similaire pour Jamal, jeune candidat à un poste de technico-commercial, dont la lettre de motivation avait été “enrichie” par le virus juste après la ligne « Ma motivation pour ce poste est réellement énorme ». On dénombre également parmi les victimes des industriels établis, tel que ce fournisseur de liquide pour cigarette électronique, contraint de rappeler plus de 200 000 bouteilles, dont les étiquettes avaient été corrompues par le virus juste après la mention « Tenir hors de portée des enfants ».

Si vous aussi avez été victime de ce virus, partagez avec nous votre expérience dans les commentaires de l’article.