Mode : pourquoi les concept store ont-ils le vent en poupe ?

À l’ère du tout numérique, les boutiques en ligne s’imposent toujours plus et les commerces physiques le savent bien. Il faut donc se réinventer, penser différemment pour que le client se donne la peine de se déplacer. Le concept store de mode fait partie de ces magasins qui bousculent les codes. Il connaît un franc succès et se développe dans les grandes et moyennes villes. Mais comment expliquer un tel succès ?

Des collaborations exclusives dans les concept stores de mode

Ce magasin d’un nouveau genre dépoussière l’idée que l’on se fait d’une boutique dite traditionnelle. Ainsi, par son fonctionnement unique, le concept store devient une référence dans son domaine. Il peut choisir de se spécialiser ou au contraire, varier les produits qu’il présente tout en choisissant un thème particulier. On peut par exemple rentrer dans un concept store de mode. Dans ce cas, cette boutique ne vendra que des vêtements chics ou du sportswear, des accessoires, des bijoux, pour homme ou pour femme. On peut également trouver un concept store éthique, qui regroupera de la mode, des cosmétiques bio, des accessoires zéro déchet…

Le concept store de mode attirera la curiosité des clients en mettant en place des collaborations uniques avec des créateurs, des stylistes. Là où les grandes enseignes proposent des collections uniformisées, le gérant d’un concept store déniche des pépites, des pièces vues nulle part ailleurs. Certaines éditions sont limitées et les clients sont assurés d’avoir en leur possession des baskets que peu de pieds porteront. De plus, le concept store peut mettre en lumière des petites marques qui ne se font pas forcément commercialiser par des enseignes répandues.

La promesse d’une réelle expérience client

Le concept store rencontre du succès, car il offre une véritable expérience au client qui se rend sur place. Les sens sont stimulés, on parle d’ailleurs souvent d’expérience multisensorielle. Afin de comprendre les mécanismes marketing qui se cachent derrière le fonctionnement d’un concept store, il faut repenser à celui du magasin classique. La majorité des boutiques qui existent encore aujourd’hui font partie de grands groupes. La course est au profit, les clients sont là pour consommer. Ils sont attirés par les nouvelles collections, rentrent dans les magasins, essayent des habits, payent et repartent. La visite est express, les gens ne s’y attardent pas. Le concept store réinvente la visite du client. On mise sur son plaisir, on attise son intérêt, on lui montre des choses qu’il n’a pas l’habitude de voir dans d’autres boutiques.

Certains concept stores ressemblent à des galeries, à des cabinets de curiosité et s’installent dans d’anciens locaux improbables. Le client flâne entre les rayons et peut y passer parfois des heures. Il vient pour une ambiance, pour une décoration, pour partager avec ses proches un moment unique, il ne vient pas que pour faire du shopping.

Le concept store de mode favorise la création de liens

Le concept store réinvente le commerce traditionnel et cherche à retrouver d’anciennes habitudes perdues. En effet, il est loin le temps où les commerces de proximité servaient à créer du lien social. En dehors des grandes villes, les gens aimaient particulièrement sortir de chez eux afin de se rendre dans une boutique du coin. Voilà une bonne occasion pour parler et rencontrer d’autres personnes. Cela a complètement disparu avec l’arrivée des grandes enseignes et le concept store l’a bien compris. Ce format de magasin réinjecte du social.

Un concept store de mode ne vend pas que des pulls et des pantalons de marques innovantes. Il devient également un lieu de vie et peut par exemple proposer un espace pour se ressourcer. Fauteuils cosy, bar à smoothie ou à jus, pâtisseries maison, l’endroit est chaleureux et incite les gens à rester. Quoi de mieux que d’accorder une pause café après avoir regardé les dernières nouveautés de la boutique ?

Le concept store sert de lieu de base pour organiser des événements

Si le concept store a le vent en poupe, c’est aussi parce qu’il sait exploiter au mieux son espace. Vous l’aurez compris, son propriétaire ne se contente pas de vendre des produits. Sa boutique se veut lifestyle, désire attiser la curiosité et favoriser les rencontres. Ainsi, un concept store de mode peut tout à fait organiser des ateliers couture, des ateliers découverte pour donner de la visibilité à une petite marque. Les clients rencontrent un ou une créatrice, bénéficient du savoir-faire de ce professionnel passionné, apprennent à customiser des sacs ou des habits.

On peut également imaginer un défilé de mode ! Certains concept stores accueillent des événements qui n’ont pas forcément de rapport direct avec les produits qu’ils mettent en vente. Pour se renouveler, ils organisent des dégustations, des apéros pour entrepreneurs, des séances de dédicaces… L’heure est au rassemblement et les gens sont prêts à appartenir à une communauté, ne serait-ce que le temps d’une soirée.