Pérennité financière : utiliser l’assurance vie pour préparer votre retraite

assurance vie

Publié le : 08 août 20237 mins de lecture

Les Français sont particulièrement friands des placements financiers, notamment lorsqu’il s’agit de préparer sa retraite. D’ailleurs, plusieurs solutions s’offrent à vous et pour faire un choix avisé, vous prenez votre décision en vous appuyant sur un ensemble de critères. Dans tous les cas, le placement en assurance vie reste un choix de prédilection, car il vous procure de nombreux avantages.

Une manière d’accroître votre épargne

Afin de conserver le même niveau de vie au moment de votre retraite, vous prévoyez des placements afin de recevoir un complément de revenus lorsque vous arrêtez votre activité professionnelle. Un contrat d’assurance vie répond parfaitement à ce besoin et sachez que c’est une solution adaptée. Pendant vos années de carrière, vous cumulez de l’argent en le faisant fructifier. D’ailleurs, il existe une véritable opposition avec les autres produits d’épargne comme le PEL et le Livret A, car vous pouvez détenir plusieurs contrats. À ce jour, il n’existe aucun plafond. Pour plus d’efficacité, nous vous conseillons un investissement sur différents supports avec une sélection systématique en fonction de votre profil d’investisseur. Par exemple avec un rendement modéré, mais avec un capital garanti. Au contraire, avec des unités de comptes, plus volatiles, mais potentiellement plus intéressantes sur le long terme. Cependant, le rendement reste directement conditionné par la hausse des marchés boursiers.

Un placement financier particulièrement souple

La préparation de votre retraite nécessite une certaine vigilance en évitant les placements trop risqués. Avec une assurance vie en ligne de qualité, comme c’est le cas depuis le site placement-direct.fr, votre capital sera garanti et vous conservez la possibilité de racheter totalement ou partiellement votre placement. Une spécificité appréciable, car vous savez que votre produit d’épargne ne vous bloquera pas dans vos projets. La flexibilité est également palpable au moment des versements, car il n’y a pas d’obligation spécifique. Seul le versement initial est obligatoire selon votre type de contrat. Ensuite, vous l’alimentez selon votre capacité financière et vos objectifs. Avec des versements mensuels automatiques, vous minimisez votre effort d’épargne sur plusieurs années et vous avez un revenu confortable pour votre retraite.

L’optimisation de votre contrat

Le contrat d’assurance vie permet de préparer sa retraite en investissant sur un support fiable. Vous avez donc tout intérêt à ouvrir un contrat immédiatement, même si vous prévoyez de l’alimenter ultérieurement. C’est une manière de profiter de son antériorité fiscale pour les années suivantes. Au bout de huit ans, la taxation concerne uniquement les intérêts annuels au-delà de 4 600 € pour un individu contre 9 200 € pour un couple. Votre objectif sera d’effectuer des rachats lorsque vous êtes souscripteur depuis au moins huit ans et lorsque les rachats ne dépassent pas le plafond de 4 600 €. En profitant de ce montage fiscal, vous êtes exonéré de l’impôt, mais attention vous êtes concerné par les prélèvements sociaux. Pour un foyer assujetti à l’assiette fiscale dans les tranches supérieures, le placement est d’autant plus intéressant, car vous profitez d’un prélèvement forfaitaire libératoire de 7,5 %.

Vous définissez votre mode de sortie

C’est-à-dire des rachats partiels que vous programmez pour bénéficier d’un complément de revenus. Mais le capital restant génère encore des intérêts. En cas de décès, le capital restant sera directement versé au bénéficiaire. C’est un autre avantage fiscal, car le contrat d’assurance vie n’est pas pris en compte dans l’actif successoral bénéficiant d’un abattement à hauteur de 152 500 €. L’autre solution consiste à privilégier une sortie en rente. Vous conservez votre contrat et vous percevez mensuellement des revenus au moment de votre retraite jusqu’à votre décès. Les versements mensuels ne sont pas une obligation, vous pourriez décider de mettre en place une autre périodicité à savoir trimestrielle ou semestrielle. Tout dépend de votre besoin et des options de votre contrat. Le montant de la rente sera directement déterminé par l’assureur en fonction de l’encours du contrat, de votre espérance de vie et de votre âge.

Le conjoint et le placement en assurance vie

Le conjoint profite d’un revenu à vie à travers une rente réversible. Une situation rendue possible uniquement lorsque le souscripteur s’oriente vers une sortie en rente. Certaines précautions s’imposent, car lorsque le crédirentier décède, l’assureur n’a plus d’obligation. Une fâcheuse situation pour le conjoint subissant une perte de revenus du ménage. Pour autant, il existe des contrats plus protecteurs avec des conditions spécifiques en cas de disparition du bénéficiaire.

Comment choisir le meilleur contrat ?

Maintenant vous êtes convaincu de l’utilité d’un contrat d’assurance vie, nous vous conseillons de prendre connaissance des offres existantes sur le marché. Le moins que l’on puisse dire, c’est que la diversité est omniprésente. Un avantage indéniable, mais vous devez impérativement faire preuve de vigilance pour vous orienter vers le contrat le plus approprié en fonction de vos attentes. Comme pour la souscription de n’importe quel support financier, vous définissez vos objectifs et ensuite vous prenez connaissance des possibilités sur le marché. En parallèle, rien ne vous empêche de vous faire aider par un professionnel. Que ce soit un conseiller en gestion financière, un assureur ou un courtier. Avec un éclairage précis de votre situation actuelle et future, vous faites un choix avisé qui vous permettra d’avoir un complément de revenu confortable au moment de votre retraite. Il s’agit bien évidemment de votre objectif premier et vous devez conserver en tête cette attente. Dans tous les cas, un contrat d’assurance vie est un placement de premier ordre pour préparer sereinement votre retraite. N’hésitez pas à vous y intéresser le plus tôt possible pour bénéficier d’un contrat plus protecteur.


Plan du site