Comment préparer sa retraite en investissant dans l’immobilier ?

Si vous avez passé votre vie à travailler en tant que fonctionnaire avec un salaire moyen, il y a des risques que votre pension de retraite que l’Etat vous accorde soit insuffisante pour subvenir à vos besoins. Il faut donc penser à un autre moyen pour dégager des revenus passifs jusqu’à la fin de vos jours. Pour cela, la meilleure solution est l’investissement immobilier locatif. Découvrez, dans cet article, des conseils simples qui vous aideront à préparer votre retraite en investissant dans l’immobilier.

Devenez le propriétaire de votre résidence principale

Selon des statistiques récentes, 58 % des Français possèdent leur résidence principale. Cela signifie que plus de la moitié de la population ont acheté une belle maison en fonction de leurs capacités budgétaires en guise de préparation pour leur retraite. En faisant cette démarche au début de sa carrière, un Français est en mesure de payer la totalité du crédit bancaire immobilier avant d’arriver à l’âge de la retraite. L’immobilier en Corrèze offre une large variété de biens correspondant aux besoins de tous les acquéreurs potentiels. Une fois le bien idéal détecté et les mensualités de la banque payées, le retraité peut compter sur ce bien immobilier pour éliminer les charges dues à la location. Même si sa pension est modeste, il pourra en vivre accédant ainsi à un pouvoir d’achat respectable.

Réalisez une transaction avec le bien que vous possédez déjà

Ce conseil s’applique aux propriétaires qui ont atteint l’âge de la retraite et qui possèdent déjà le bien immobilier dans lequel ils vivent. Il est à signaler que les la plupart des retraités qui vivent en ville décident, passés les 60 ans, de déménager dans une maison de village que ce soit en France ou dans un pays étranger. Poussés par un besoin de confort optimal et par l’envie de réduire la superficie du logement où ils habitent, ils se retrouvent à faire un choix pratique : louer un logement moins grand. Pour cela, ils peuvent mettre leur maison à vendre et utiliser cette somme pour payer leur loyer et dégager suffisamment de fonds pour améliorer les conditions de leur retraite. Notez la revente d’une résidence principale est soumise à des avantages fiscaux dont la plus utilisée est l’exonération d’imposition exercée systématiquement sur une plus-value éventuelle.

Diversifiez votre patrimoine immobilier locatif

Grâce à un investissement locatif stratégique, vous pouvez vous procurer des biens en vente et les soumettre à la location. Les mensualités obtenues de la part des locataires vous serviront de support pour alléger les modalités de remboursement des crédits sollicités auprès de la banque. L’achat d’appartements et de maisons, dénichés dans les annonces immobilières, est le moyen d’avancer à pas fixe afin de vous constituer un patrimoine respectable qui vous permettra d’accéder à une retraite financièrement confortable. Si vous appliquez les bonnes démarches, vous avez la possibilité de vous retrouver, à la fin de votre vie professionnelle, avec un certain nombre de biens qui vous permettent de dégager une entrée d’argent bine plus importante que celle que l’Etat vous verse tous les mois en guise de pension. Avec des loyers inférieurs à 15 mille euros par an, vous bénéficiez du régime microfoncier qui consiste en un abattement de 30 %.

Privilégiez les investissements dans la pierre-papier

Il y a une grande différence entre un patrimoine locatif géré de manière directe et indirecte. Le premier comporte des points négatifs qu’il ne faut pas prendre à la légère comme un apport personnel minimum, une grande disponibilité et des efforts, sans oublier les risques dus aux impayés. Voilà pourquoi il est vivement recommandé de choisir la formule d’investissement pierre-papier relative à la l’immobilier de la retraite. Cette alternative implique un investissement dans une Société Civile de placement immobilier vous permettant de posséder des parts dans un patrimoine appartenant à l’établissement de placement. Vos gains vous seront versés tout en partageant les risques avec les autres propriétaires. Notez que c’est la société en question qui finalement prend en charge toutes les responsabilités légales et administratives.

Procédez à la vente de votre bien en viager occupé

La mise en vente de votre résidence principale en viager est une solution astucieuse pour les retraités qui souhaitent améliorer les conditions de leur fin de vie. Cette option consiste à vendre le bien dans lequel vous habitez et de recevoir en contre partie une pension de la part du nouvel acquéreur jusqu’à votre décès. La formule du viager occupé vous permet de conserver le droit de ne pas changer de villes ou de maison tout en profitant d’un complément de pension non négligeable.