Peut-on faire des économies d’énergie avec des lampes LED ?

La vieille ampoule a été retirée du marché depuis longtemps, mais d’innombrables alternatives sont présentées dans les rayons. Si l’on ne prend en considération que le prix d’achat, la lampe LED la plus chère est souvent laissée à gauche afin de solliciter le moins possible le portefeuille. Mais une comparaison plus étroite avec les lampes conventionnelles vaut certainement la peine à long terme, selon une étude d’Idéo.

Fonctionnement d’une ampoule LED

Pour bien choisir votre ampoule LED, la première chose est d’en comprendre le fonctionnement. Tout le monde sait que ces ampoules consomment moins d’énergie. Elles durent plus longtemps et offrent une meilleure qualité lumineuse, mais à quoi est-ce dû ?
Par rapport aux ampoules à incandescence traditionnelles, les ampoules LED nécessitent moins d’énergie pour produire de la lumière. Les premières utilisent énormément d’énergie pour générer une lumière trop vite dissipée, tandis que les secondes présentent des qualités conductrices qui facilitent grandement le passage de l’énergie et l’émission de lumière. Cela se vérifie facilement au toucher. En effet, les ampoules à incandescence émettent bien plus de chaleur en raison de l’énergie qu’elles mobilisent.

Caractéristiques affectant la consommation

Comme pour beaucoup d’autres produits, de nombreuses caractéristiques affectent la consommation d’une ampoule LED. Voici les éléments auxquels il convient de prêter attention :

  • Le premier élément à considérer est la puissance du modèle qui vous intéresse. La puissance d’une ampoule détermine à la fois sa capacité lumineuse et sa consommation énergétique. À puissance inférieure, consommation réduite.
  • La durée de vie utile du produit est un autre élément clé à vérifier lorsque l’on cherche à faire des économies. Il va sans dire que plus votre ampoule durera, moins il faudra en changer et plus vous économiserez.
  • Ayez à l’esprit que les ampoules LED obéissent généralement à un système de mesure de l’intensité lumineuse différent de celui des ampoules traditionnelles. Il vous faudra donc vérifier l’équivalence énergétique de l’ampoule LED qui vous intéresse par rapport à une ampoule traditionnelle. C’est un autre indicateur très utile

Facteurs externes affectant les ampoules LED

Une fois que vous aurez fait votre choix en examinant tous les facteurs exposés plus haut, sachez que certains facteurs externes sont susceptibles d’affecter le rendement des luminaires LED de votre foyer. Les fabricants calculent la durée de vie utile et la consommation énergétique de leurs produits en conditions optimales, qui correspondent rarement aux conditions observables chez vous. Ainsi, des températures trop élevées, un excès d’humidité, l’état de votre installation électrique ou les éventuels sauts de tension que peut subir votre réseau électrique sont autant de facteurs pouvant réduire la durée de vie utile et le rendement de votre ampoule LED.

Avantages des lampes LED par rapport aux ampoules conventionnelles

Les lampes LED se caractérisent par une très grande efficacité énergétique. Les lampes conventionnelles convertissent la majeure partie de l’énergie en chaleur, seule une petite partie sert à leur fonction réelle, l’éclairage. Les lampes LED ne consomment que la quantité d’électricité nécessaire pour produire la lumière. Ils ne produisent pas de chaleur et restent donc inchangés en termes de température même après des heures. Les lampes conventionnelles développent une chaleur tellement élevée après de longues périodes d’utilisation que le fait de les toucher peut provoquer des brûlures. Les lampes LED ont également une longue durée de vie. La durée de vie moyenne peut atteindre 50 000 heures de fonctionnement. C’est 50 fois plus qu’une ampoule classique et encore près de 10 fois plus qu’une lampe à économie d’énergie. Ils sont toujours résistants aux vibrations, les allumages et extinctions fréquents n’endommagent pas la lampe. Avec la lampe à économie d’énergie, il faut parfois plusieurs minutes pour qu’elle atteigne sa pleine luminosité. La lampe LED, en revanche, émet une lumière complète immédiatement après l’allumage et est également extrêmement écologique. La lampe à économie d’énergie, en revanche, contient des substances toxiques telles que le mercure, qui peuvent avoir de graves conséquences sur la santé. Les lampes LED, en revanche, ne contiennent ni mercure ni autres substances toxiques, de sorte que l’air ambiant n’est pas pollué par des vapeurs nocives.

Potentiel d’économie créé par les lampes LED

La grande efficacité énergétique de la lampe LED est la raison du grand potentiel d’économie d’énergie qui caractérise cette lampe. Une lampe LED permet d’économiser jusqu’à 90 % d’électricité par rapport aux lampes conventionnelles. Si le potentiel d’économies quotidiennes est extrapolé sur l’année, les économies deviennent encore plus évidentes et se reflètent notamment sur la facture d’électricité annuelle. Le montant réellement économisé dépend de différents facteurs. Le nombre de lampes utilisées à la maison, la durée de combustion quotidienne et le prix de l’électricité sont ici des facteurs décisifs. Pour illustrer le potentiel d’économies, il convient de mentionner l’exemple suivant : Remplacer une lampe à incandescence de 60 watts par une lampe LED de 6 watts, tout aussi puissante, avec une durée de combustion quotidienne de six heures et un prix de l’électricité supposé de 24 cents/kWh. Le prix d’achat plus élevé s’est déjà amorti après un peu moins d’un an.

Aspects à prendre en compte lors de la mise à niveau

Malgré les avantages décrits ci-dessus, qui parlent clairement en faveur de la lampe LED, une conversion complète n’est en aucun cas nécessaire dans l’immédiat. Une approche progressive permet d’étaler les coûts d’acquisition sur une plus longue période, ce qui rend la conversion plus abordable. Dans un premier temps, il est conseillé d’identifier les plus gros consommateurs d’énergie et de les remplacer dès que possible. Dans un deuxième temps, les lampes qui brûlent le plus longtemps chaque jour doivent être remplacées. Les lampes restantes peuvent ensuite être progressivement converties. Toutefois, pour choisir la bonne lampe LED, il faut déterminer les caractéristiques importantes du produit avant de l’acheter. Le bon type de culot, E27 ou E14, garantit la compatibilité entre l’ampoule et la douille de la lampe. L’angle du faisceau détermine et limite la propagation de la lumière dans la pièce. Un angle de faisceau plus petit est plus judicieux pour éclairer une image, mais pour l’éclairage général d’une pièce, un angle de faisceau plus large est plus approprié afin qu’aucun coin ne soit laissé non éclairé. La température dite de couleur de la lumière influence le sentiment de bien-être et ne doit donc jamais être négligée. Une lumière chaude et agréable convient bien au salon, tandis qu’un blanc éclatant de lumière du jour est plus adapté à l’étude. Les lampes intelligentes modernes offrent des fonctions supplémentaires telles que la commande à distance de la lampe à l’aide d’une application.\