Comment prévenir les risques de glissade et de chute en milieu industriel ?

L’environnement de travail industriel est exposé à de nombreux risques comme les glissades et les chutes. Pour un manager, ces facteurs sont préjudiciables au succès de la société. Pour pallier ces insuffisances, il existe plusieurs formes de revêtements de sols, ou de rénovation des sols.

Privilégiez les tapis et adhésifs antidérapants

Les spécialistes du secteur, tels que Sud Antidérapant, vous diront qu’en milieu industriel, les risques de chute et de glissades sont fréquents. Outre les modifications à apporter à votre entrepôt, vous pouvez aussi opter pour des équipements adaptés. En choisissant des chaussures à ventouses, vous pouvez limiter les risques de chute lors du transport des colis. Mieux, une surface antidérapante est la solution idéale à privilégier sur les aires les plus exploitées par les manœuvres. Si votre usine est régulièrement exposée à des substances chimiques, ce type de revêtements de sols antidérapants n’est pas la meilleure alternative, car il ne se conforme pas toujours à tous les types de lubrifiants. Le cas échéant, il est conseillé d’opter pour des tapis antidérapants en entreprise. Conçus dans un alliage résistant à l’usure et à la stagnation des composantes chimiques, certains tapis protecteurs peuvent même amortir les chocs et protéger vos matériaux cassables. En fonction des considérations techniques de votre entrepôt, vous pouvez choisir un tapis en caoutchouc, en PVC, troué, cannelé ou lisse.

Veillez à la rénovation des sols

Un atelier industriel subit une dégradation plus rapide qu’un bureau classique. En effet, les travaux d’entreposage, les bruits, les tâches exécutées par les machines favorisent la dégradation avancée du bâtiment. De ce fait, la sécurité doit être constamment renforcée. Il est indispensable de procéder à une inspection régulière des lieux afin d’identifier et de corriger d’éventuelles fissures. Lorsque le bâtiment est apprêté pour des travaux industriels, il est nécessaire de tenir compte de son affectation dès l’élaboration du plan. La configuration architecturale doit prendre en compte les normes recommandées pour les bâtiments industriels. Le transport d’échelles, la circulation de camions fondent la hauteur prévue pour la toiture. Votre structure doit aussi être adaptée tout en évitant des couloirs exigus ou trop ramifiés et qui pourraient occasionner des collisions. L’adaptation de la luminosité des pièces doit toujours être recherchée en vue d’éviter la fatigue du personnel. Si vos dispositifs luminaires manquent de vibrance et de clarté, vous exposez votre personnel à une fatigue visuelle favorable aux accidents. Dans l’idéal, changez vos ampoules tous les mois.

Pour engager une meilleure durabilité de votre construction, vous pouvez recourir à un sol en résine largement composé de résine polyuréthane afin de résister aux forces chimiques et mécaniques. Par exemple, un sol en résine de bonne épaisseur peut annihiler un choc thermique allant jusqu’à 120 ° C. A contrario, vous pouvez commander du quartz color. Ce genre de plancher réduit les risques de glissade et se révèle tout aussi esthétique.

Utilisez de la peinture antidérapante

Comparativement aux autres types de peinture, la peinture antidérapante est à privilégier en milieu industriel et est un excellent moyen de prévention. Composée d’alliage de sable, de résine époxy et de grains d’oxyde, la peinture non dérapant convient pour tout environnement. Elle n’est pas seulement destinée aux équipements humains. Si votre magasin est un entrepôt, une laque non dérapant prévient les chutes de cartons ou de caisses disposés en hauteur. Elle peut être appliquée partout en entreprise et dans les surfaces comme les hangars ou les couloirs. Dans sa texture, la teinture industrielle ne présente aucun pli et résiste aux lourdes charges des machines de manutention.

Au-delà, les signalétiques et bannières doivent être soigneusement disposées dans votre atelier de travail. Lorsque les ouvriers pénètrent dans une zone dangereuse, ils doivent être constamment conscients et avertis des types de danger auxquels ils sont exposés. Si vous n’êtes pas certain de savoir comment organiser la sécurité des personnes et des lieux, il est préférable de solliciter les services d’un expert.

Renforcer les marches d’escalier

Les marches d’escalier représentent a priori des obstacles en milieu industriel, car elles peuvent aussi être la source de nombreux accidents. Cependant, leur défaut n’occulte nullement leur utilité pour franchir certains accès. Dans une telle perspective, les matériaux utilisés dans la fabrication des marches d’escalier doivent être non glissants pour protéger vos employés des risques d’accident. Dans l’idéal, il convient de choisir des plaques antidérapantes. Pour éviter tout risque, vous pouvez aussi exploiter un adhésif antidérapant. Ils sont constitués de granulés d’oxyde aluminium fixés sur du substrat de polymère. Cette couche de protection présente l’avantage d’être adaptable à la plupart des matériaux de travail industriel. L’adhésif antidérapant peut être appliqué sur vos échelles, les marches d’escabeau et les rampes d’escalier.