Le Tour de France : l’occasion de découvrir ou rédécouvrir les plus régions de France !

Pour les passionnés de sport, notamment des tournois qui ont lieu dans l’hexagone, le Tour de France est perçu comme une vraie énigme. Il convient alors de se demander comment cette course, dont la première version remonte à 1903, a-t-elle pris autant d’ampleur. Dans cet article, nous allons voir les raisons pour lesquelles cet événement est l’occasion de découvrir et redécouvrir les plus belles régions françaises et européennes.

Une choix géographique exceptionnel

Au-delà de son enjeu cartographique, ce tour contribue à une part indéniable de la mémoire française. Les participants reçoivent chaque année une leçon de géographie nationale. Ils partent à la découverte de nombreuses régions ; des régions avec des références historiques et emblématiques de l’identité française.

A travers cette épopée estivale, les adhérents semblent lutter contre les reliefs du pays. Entre épreuves en montagnes et défis sur le plat, ce tour incarne un mélange subtil d’activités sportives. Les tournois les plus spectaculaires ont lieu en fin de semaine. Ils se déroulent dans un périmètre de 3500 kilomètres offrant aux spectateurs un show inoubliable. Notez que pour suivre les épreuves du tour, il vous suffit de vous rendre sur : « francetelevisions.fr« .

Il va sans dire l’événement permet de contempler une géographie idéale ; une géographie en constante évolution qui se reconstruit à travers le temps et les péripéties de l’Histoire. Le parcours dessiné redéfinit le rapport des régions à elles-mêmes mais également à autrui. Les champions puisent dans les montagnes leurs ressources sportives et physiques. Voilà pourquoi on parle d’une restauration légendaire où les participants et les lieux géographiques empruntent le dynamisme de l’histoire.

Des régions à découvrir et redécouvrir

Le Tour de France est une invitation à découvrir et redécouvrir le sol de France ; un sol sacré marqué par de multiples conquêtes royales et fortement défendu par les armées. Ce sont les savants euclidiens qui ont défini les limites du pays, mais pas seulement ! Des noms célèbres rattachent ce travail de limitation aux montagnes ainsi qu’aux rois qui en ont fait le tour. Ferdinand Buisson, père fondateur de l’école française de géographie, parle d’une France « symétrique proportionnée et régulière ».

L’organisateur de la compétition Henri Desgrange a débuté entre 1903 et 1939, ce qui a donné naissance cinq ans plus tard à l’Union vélocipédique de France. A ce moment-là, les championnats avaient lieu dans la capitale parisienne, plus précisément sur la place du Carrousel. Ensuite, les coureurs ont dû se rendre à Bordeaux-Paris puis à Paris-Brest, Lyon, Dijon. Mais le concours n’a pas cessé d’évoluer incluant chaque année de nouveaux pays. En Europe, c’était d’abord le tour des villes d’Italie du Nord puis d’Europe centrale. Très vite, les États-Unis ont succombé à ce défi singulier.

Les cyclistes à suivre au Tour de 2022

Nous comptons tous sur Tadej Pogacar pour ramener le maillot Jaune à la capitale parisienne. Ce coureur de vingt-trois ans d’origine Slovène ne laisse personne indifférent. Pendant le tournois de 2022, tous les regards sont dirigés vers lui. Cet intérêt n’est pas étonnant sachant que ce champion de cyclisme a décroché la médaille de bronze de la course en ligne des Jeux de Tokyo qui ont eu lieu en 2020. Après avoir participé à toutes les étapes du tournoi, il a également rejoint :

  • l’UAE Tour ;
  • le Tirreno-Adriatico ;
  • le Tour de Slovénie.

Tadej Pogacar n’est toutefois pas le seul slovène à avoir cristallisé les regards. Parmi les favoris du concours de 2022, il y a aussi Primoz Roglic : celui qui a remporté le Tour d’Espagne et le championnat olympique du contre-la-montre sur le sol de la capitale japonaise. Le vainqueur a également réussi à se forger une place sur les pistes françaises en gagnant :

  • Paris-Nice ;
  • le Critérium du Dauphiné Libéré.

Le français Christophe Laporte et le Belge Wout Van Aert ont eux-aussi su tirer leur épingle du jeu.

Parcours et régions du Tour de 2022

Les cyclistes doivent parcourir trois mille trois-cent vingt-huit kilomètres puisqu’au mois de Juillet, le peloton doit passer à travers :

  • Le Danemark ;
  • La France ;
  • La Belgique ;
  • La Suisse.

Si ce tour est également perçu comme l’un des voyages sportifs les plus sensationnels au monde, c’est parce que les sprinteurs doivent relever le défi des six étapes de plat. Il y a donc cinq étapes successives à parcourir avant d’atteindre le sommet :

  • la super Planche des Belles Filles ;
  • le col du Granon ;
  • l’Alpe d’Huez ;
  • Peyragudes ;
  • Hautacam.

La cent-neuvième édition du tour français est également marquée par des temps forts que les spectateurs prennent plaisir à suivre. Nous souhaitons attirer votre attention vers la cinquième étape connue pour ses onze secteurs pavés qui commencent à Paris-Roubaix.

Les cent soixante-seize coureurs vont pouvoir tâter le pouls des Jeux Olympiques de Paris qui se dérouleront en 2024. En effet, ils devront passer par :

  • le stade Geoffroy-Guichard à Saint-Etienne ;
  • La Défense Arena ;
  • le Chateau de Versailles ;
  • le Parc des expositions de la Porte de Versailles ;
  • la Place de la Concorde ;
  • le Grand Palais ;
  • au-dessus de la Seine : lieu la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de 2024.

Durant la huitième étape, les jeux de Tokyo seront honorés notamment à travers une arrivée tant attendue à Lausanne. Le choix de cette destination n’est pas anodin puisque le Comité International Olympique se trouve dans cette ville. Le Tour français de 2022 semble être fort en émotion mais aussi en découvertes : des villes qui vont revêtir une nouvelle symbolique en accueillant des coureurs venus du monde entier conquérir le territoire français et défier les limites européennes.