Le phénomène Wpuff : il y en aura pour tous les goûts !

Si le succès de la vape en France n’est plus à prouver, le sujet de la Wpuff anime de profonds débats. Alternative à la cigarette traditionnelle avec moins d’effets négatifs, appareil tendance et facile à utiliser, chacun s’est fait sa propre opinion. Dans cet article, nous allons nous pencher sur ce phénomène et vous expliquer les avantages de ce dispositif que tout le monde s’arrache.

La Puff : qu’est-ce que c’est ?

La Wpuff est une cigarette électronique jetable. Elle se distingue des anciens appareils par son aspect compacte, sa légèreté mais surtout par la facilité de son utilisation. Elle comporte un compteur de bouffées qui détermine sa période de validité. Par exemple, si vous optez pour une puff à 300 bouffées, l’appareil ne sera plus fonctionnel au-delà de cette fréquence. Un signal lumineux de couleur bleue s’affiche indiquant la fin de la durée de vie de votre dispositif.

La puff est ainsi conçue de manière à permettre à ses utilisateurs de contrôler leur consommation. Comme vous pouvez la préremplir et la précharger, son usage devient encore plus facile. De plus, les puffs sont fabriquées à partir de matériaux recyclables, ce qui leur confère un aspect écologique fort prisé par les fervents défenseurs de l’environnement.

Histoire de la Puff

En 1963, Herbet A.Gilbert a créé la cigarette électronique. Mais il a fallu attendre 1965 pour que le brevet soit déposé. Ce document présentait clairement le schéma de l’appareil remplaçant le tabac et le papier habituel par de la vapeur. Cependant, le mode de fonctionnement des dispositifs actuels a été élaboré par le chinois David Yunqiang Xiu en 2009.

A son apparition, cet appareil n’a pas reçu l’engouement escompté. Bon nombre de consommateurs lui reprochait un manque de praticité fort contraignant. Il fallait changer la batterie régulièrement, verser du liquide et remplacer la nicotine : des actions difficiles à entreprendre au quotidien ! Voilà pourquoi la puff a eu autant de succès. Ce nouveau dispositif permet d’éviter les contraintes de la cigarette électronique ordinaire.

Les composants de la puff

La puff est composée de plusieurs éléments à savoir :

  • une batterie non rechargeable et intégrée de 280 mAh de capacité ;
  • du e-liquide avec plusieurs saveurs ;
  • un support.

Comme vous pouvez le constater, les composants de la puff sont peu nombreux, ce qui en fait un appareil léger et compacte. Sans oublier que sa conception s’inscrit dans un mode de consommation respectueux de la nature et de l’environnement.

Quant au e-liquide contenu dans une puff, il rassemble à son tour différents éléments, avec une capacité moyenne d’1 ml. Essayons alors de voir de plus près les composants de ce liquide : du propylène glycol, du Glycerol, de la Nicotine Salts, du Glycerol triacetate, de l’Ethanol, du styralyl acetate, du Methyl cinnamate, du gamma-Decalactone, de l’Ethyl acetate et pour finir du Cinnamyl acetate.

Comment passer de la cigarette à la Puff ?

Tout d’abord, il convient de signaler qu’en passant de la cigarette à la puff, vous réduisez considérablement les effets négatifs sur votre santé. L’e-cigarette est, en effet, moins dangereuse qu’une cigarette ordinaire. Par ailleurs, en optant pour la puff, vous pouvez réguler la quantité de nicotine puisque le même taux sera délivré à chaque aspiration. Ainsi, cet appareil peut réellement vous aider à baisser votre consommation de cigarettes en diminuant progressivement le taux nicotinique de la puff.

Vous devez également savoir que la fumée de la cigarette comporte une cinquantaine de substances chimiques jugées cancérigènes. La cigarette électronique n’en contient pas ou presque. Les e-liquides sont eux aussi dépourvus de matières nocives. Vérifiez toutefois que votre puff est munie de nicotine pharmaceutique. Nous vous recommandons vivement de vous assurer que la boutique vape en ligne propose des appareils et produits de bonne qualité.

A savoir : D’après les recherches menées par l’Agence de santé publique anglaise, la cigarette électronique est jusqu’à 95% moins dangereuse pour la santé que la cigarette ordinaire. Choisir la Puff, c’est préserver sa santé et mettre un terme définitif à sa consommation de tabac.

Le mode de fonctionne de la puff

Pour utiliser une puff, aucune manipulation n’est requise. L’appareil est vendu prêt à l’emploi sans la moindre recharge ou bouton. Il s’agit là du principal élément différenciateur entre la puff et la cigarette ordinaire. C’est l’énergie puisée dans la batterie qui permet de générer de la vapeur. Elle est ensuite conduite vers la résistance à travers un système électrique très performant. Ce processus assure le chauffage du e-liquide et sa vaporisation.

Sachant que la capacité de la batterie est de 600 mAh, la durée de vie de la puff dépend de la fréquence de consommation. Cela signifie que le dispositif reste chargé tout au long de sa période de validité. Une fois que vous aurez atteint le nombre de bouffées autorisées, il ne vous reste plus qu’à jeter l’appareil dans une poubelle recyclable et à vous en procurer un nouveau.

Notez que la vente de e-liquide en France est soumise à une réglementation stricte. Les fabricants doivent se conformer aux normes de fabrication européennes, des normes spécialement conçues pour protéger le consommateur et pour lui éviter les dangers potentiels dus à l’introduction de produits chimiques dans son organisme. Et la puff n’échappe pas à la règle.

Soyez donc vigilent au moment d’acheter votre dispositif. D’une part, cela vous mettra à l’abri des pannes de cigarettes électroniques qui peuvent constituer une réelle contrainte au quotidien. D’autre part, la vigilance vous permet de repérer les vendeurs frauduleux qui proposent des produits nocifs. La contrefaçon n’est pas rare dans l’univers des e-cigarettes plus précisément dans celui des puffs, en vue de l’engouement grandissant des consommateurs pour ce dispositif révolutionnaire.